Assemblage angulaire de cadre résistant à la flexion

M. Peter Gfeller, directeur ingénierie et vente des Ets Roth, l’explique à l’aide de cubes : Lorsque la force vient du haut, une tour de bois empilé reste stable, cela également sans assemblage. Si par contre l’on sollicite celle-ci du doigt en poussant latéralement, elle s’écroule très rapidement sur elle-même. À une échelle plus importante, il se pose rapidement la question : Comment peut-on assurer l’assemblage de montants et poutres contre des forces agissant horzontalement, comme le vent ou les tremblements de terre ? Dans beaucoup de cas, souvent dans des halls industriels et bâtiments agricoles des traverses disposées à 45 degrés remplissent cette fonction. L’inconvénient : La construction prend de la place.

En collaboration avec l’EPF Zurich, les Ets Roth ont mis au point un soi-disant assemblage angulaire de cadre, résistant à la flexion, celui-ci rend les traverses inutiles. De grands éléments de vissage assemblent montants et poutres de manière sûre tout en économisant du matériel et de la place. M. Gfeller explique « Le montage est plus simple et l’assemblage est à peine visible ».

Également par rapport à d’autres types d’assemblage ce procédé offre des avantages : Il est d’un côté plus économique que la variante avec des tôles d’acier et broches transversales. Avec le nouvel assemblage angulaire de cadre les Ets Roth offrent une solution élégante et conviviale. La méthode est actuellement mise en pratique dans des projets sélectionnés.